Bilan et perspectives 2016 pour le marché immobilier à Paris

Bonne année à tous ! Nous profitons de ce passage en 2016 pour vous adresser tous nos vœux… Comme souvent, le début d’année est propice à dresser le bilan du marché immobilier à Paris et établir des perspectives pour 2016. Et malgré un contexte difficile, nous avons envie d’être optimistes cette année !  A l’instar d’une enquête publiée par le Crédit Foncier qui annonce que 2/3 des professionnels de l’immobilier se déclarent optimistes pour 2016, nous avons aussi envie de croire que cette année s’ouvre sous de meilleurs auspices avec notamment des taux d’intérêt toujours aussi bas. Toutefois, nous restons cependant prudents face à la morosité économique qui perdure et attendons de voir ce que nous réserve cette année.

 

En attendant, voici un bilan du marché sur la capitale et les tendances qui se profilent pour cette année.

Le marché immobilier à Paris en 2015.

Avec les prix les plus élevés de France, Paris affiche toujours des prix à la baisse alors qu’ils ont plutôt tendance à remonter dans les autres villes du pays.

2015 s’est ainsi terminée avec un prix moyen net vendeur de 7 738€ du mètre carré dans la capitale, soit une baisse de 0.4% par rapport à Novembre et -1.9% sur un an. La baisse se situe essentiellement sur les petites surfaces. Une baisse qui semble être imputable au dispositif d’encadrement des loyers. On constate, en effet depuis le mois d’Août, un nombre croissant de ventes de petites surfaces sur Paris car les propriétaires craignent ce dispositif et tentent de se débarrasser de leurs petites surfaces, devenues moins avantageuses.

Cela est corrélé par une hausse des prix en banlieues parisienne et notamment sur les petites surfaces. Les investisseurs semblent ainsi se rabattre sur des petites surfaces en banlieue où les loyers ne sont pas encadrés et le risque moins élevé que dans la capitale.

Par contre, les plus grandes surfaces (3 pièces et plus) dans la capitale ont vu leurs prix augmenter progressivement depuis plusieurs mois, sur la fin d’année 2015.  La conjoncture des taux d’intérêt en baisse et le ralentissement de la baisse des prix semblent commencer à rassurer les acheteurs.

On observe, enfin aussi, un regain des prix en banlieue parisienne avec une hausse de +0.1% en Décembre par rapport à Novembre 2015.

Les tendances pour 2016.

Nous vous le disions en introduction, la tendance générale sur la France pour 2016 est relativement optimiste. Si les taux d’intérêt se maintiennent aussi bas, les prix devraient continuer à se stabiliser et repartir légèrement à la hausse, notamment dans l’ancien.

Toutefois, si une tendance à l’embellie se dessine sur l’ensemble du pays du coté de l’achat, on peut émettre néanmoins émettre une réserve sur l’avenir de l’investissement locatif dans la capitale du fait de  l’encadrement des loyers et la crainte qu’il suscite chez les investisseurs.

Les réseaux Guy Hocquet et Laforêt constate d’ailleurs que les investisseurs restent, de manière générale, les grands absents sur le marché national et plus encore sur le marché parisien.

On peut espérer que le marché sera boosté par le nouveau Prêt à Taux Zéro en vigueur depuis le 01 Janvier. Cependant, celui-ci certes plus attractif, car il permet de financer un bien à hauteur de 40%, même dans l’ancien, ne concerne que l’achat d’une résidence principale et est conditionné pour les biens anciens, à ce que 25% au moins de l’opération soit dédiés à des travaux. Autant dire que peu de foyers se lanceront au final, sans compter que la mesure ne favorisera pas plus l’investissement dans la capitale.

On ne pourra donc compter que sur les dispositifs actuels et les taux d’intérêt attractifs pour  booster l’investissement immobilier à Paris en 2016 en espérant que cela suffise et qu’aucune mesure fiscale ne viendra freiner encore plus le marché.

 

 

1 comment on this post.
  1. Jules AdOn:

    Bonjour, un point de vue vraiment de qualité.

Leave a comment