Location : Paris dans l’illégalité

Location : Paris dans l’illégalité

Un an après l’entrée en vigueur de la loi Alur et de sa mesure phare d’encadrement des loyers à Paris, le constat est sans appel : une grande partie des annonces de location restent dans l’illégalité.

Un bilan en demi-teinte

L’association de consommateurs CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie) vient de mener une étude sur la conformité des loyers aux prérogatives de la loi Alur. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : à Paris environ 40% des annonces de logement ne respectent pas l’encadrement des loyers.

Des agences moins gourmandes que les particuliers

Plus précisément, ce sont 30% des offres professionnelles et 49% pour les particuliers qui sont dans l’illégalité. Seule consolation, la part des propriétaires et agences proposant des loyers excessifs est en baisse d’environ 5% par rapport à l’année dernière. De manière générale, l’excédent payé tourne autour de 115€ par mois, soit 1384€ par an.

Les studios et meublés plus touchés

La CLCV est claire « Plus le logement est grand, plus c’est sûr ». 45% des loyers des T1 sont en infraction. A titre de comparaison, cela concerne 34% des T2/T3 et 12% des T4. Selon l’étude, les logements non meublés sont moins touchés (seulement 28%) que les meublés (45%). Les disparités se creusent également entre les différents arrondissements de la capitale. Le type et les modalités de location ainsi que la localisation jouent donc sur le respect de l’encadrement des loyers.

Quelle solution ?

Bailleur ou locataire, il est important de vous renseigner sur les loyers plafond d’un logement. Pour cela, consultez la carte interactive du Ministère du logement et de l’Habitat durable.

 

Le bilan de cette étude reste mitigé. En vigueur depuis le 1er aout 2015, la mesure phare de la loi Alur peine à s’imposer : la différence entre loi et réalité reste marquée mais tend à s’amenuiser.

09nov

2 Commentaires sur “Location : Paris dans l’illégalité”

  1. Dydy dit :

    Je trouve que la loi Alur est une bonne chose et elle devrait être respectée. Sais-tu si des mesures ont été prises pour contrer les annonces illégales ? Si oui, lesquelles ?

  2. Zara dit :

    J’ai lu quelque part (je ne me souviens plus sur quel site exactement) que le marché immobilier à Paris se porte très bien cette année. Il faudrait donc que les autorités pensent à revoir certaines annonces si elles veulent que les gens continuent à acheter.

Laissez une réponse

Switch to our mobile site